4 conseils pour contrôler la jalousie de votre meilleure amie

Publié le : 04 mai 20236 mins de lecture

Avez-vous déjà été jaloux de votre meilleur ami ? On dit que la jalousie est « normale » et qu’elle est même le piment de l’amour. En petites quantités, elle peut aussi être l’épice de l’amitié.

Mais ce qu’on voit souvent, ce sont des personnes « instables » à cause de ce sentiment. Et quelles sont les conséquences que la jalousie peut entraîner : insécurité, doute, détresse, malentendus, bagarres et même la fin d’une bonne relation, préviennent les psychologues.

Ça te dérange si ta meilleure amie se fait de nouveaux amis ? Est-il possible de contrôler la jalousie au sein du cercle d’amis ? Comment pouvez-vous gérer ce sentiment ?

4 conseils sur la façon de gérer la jalousie et d’être heureux avec vos amitiés

1 – Travaillez sur votre estime de soi

Souvent, derrière une scène de jalousie se cache quelque chose de plus profond. La personne jalouse peut cacher au fond d’elle le sentiment de « ne pas être assez bien ». Et donc l’insécurité d’être changé ou laissé de côté par une nouvelle amitié.

Le sauvetage de votre estime de soi est essentiel pour calmer votre esprit. Prenez conscience de vos qualités en tant que personne et en tant qu’ami afin de vous sentir plus en sécurité. Ainsi, vous serez en mesure d’établir des relations plus saines avec vos amis et éviter les relations amicales toxiques.

2 – Fin de la possession

Un autre sentiment qui peut se cacher derrière la jalousie est le sentiment de possession. C’est mon ami ! Vous pensez.

Et à cause de la possession, une compétition commence, même si ce n’est que dans votre tête, pour mesurer qui est la meilleure personne pour avoir la possession de l’ami.

Et cette lutte interne pour s’approprier l’amitié peut vous amener à dire des choses ou à avoir des attitudes que les gens, y compris votre ami, ne comprendront pas.

Considérez également le problème de considérer votre ami comme une « chose » de votre propriété. Ce n’est pas flatteur pour personne d’être vu de cette façon.

Pour vous débarrasser de ce mauvais sentiment, commencez par vous libérer de cette prison. Il n’y a pas de conflits et personne ne veut vous enlever votre ami. N’oubliez pas que les gens ne nous appartiennent pas. Ils sont libres de partir s’ils le souhaitent.

Mais c’est vraiment bien, quand même ils peuvent partir, ils choisissent de rester avec nous. Soyez donc un ami vers lequel les gens veulent revenir.

3 – Augmentez votre cercle d’amis

Soyez gentil avec les amis de vos amis. L’appréciation, la considération, l’affection sont des trésors inépuisables. Vous n’avez donc pas besoin de faire des économies.

Pensez à offrir votre bonne amitié avec sincérité à de nouveaux amis. Ouvrez-vous à la rencontre de nouvelles personnes. Vous verrez combien cela ajoutera à votre vie. Laissez également votre ami libre pour de nouvelles amitiés.

De cette façon, vous et votre ami pouvez également partager de nouveaux amis. Et ainsi augmenter vos réseaux d’amitiés. Cela n’affaiblira pas les liens fraternels qui vous unissent, au contraire, cela les renforcera.

4 – Le dialogue résout tout

Peut-être n’êtes-vous pas prêt à avouer votre jalousie à votre ami. Mais cela vous ferait certainement du bien de partager ce sentiment avec quelqu’un. Surtout quelqu’un qui peut t’aider à démêler ces sentiments profonds et cachés à l’intérieur.

Choisissez quelqu’un en qui vous avez confiance. Mais il est préférable de demander l’aide d’un professionnel. Les sentiments qui ne sont pas bien gérés peuvent devenir incontrôlables.

Et l’aide d’un psychologue peut vous aider à comprendre ce qui déclenche réellement votre jalousie afin que vous puissiez apprendre à la gérer par une thérapie.

Les personnes qui ont lu ce texte ont également été intéressées par :

Reconnaître ses propres défauts et s’efforcer de les corriger

Reconnaître ses propres défauts et travailler à les corriger avec l’aide d’un psychologue. Souvent, nous portons déjà en nous cette tendance à ne pas reconnaître qui nous sommes et comment nous agissons.

Comment contrôler l’impulsivité ?

Une personne qui agit sans réfléchir aux conséquences de ses actes et sans peser ses options est considérée comme impulsive et nuit généralement aux autres.

Faire face aux échecs : les nôtres et ceux des autres

Savoir comment gérer ses propres défauts et ceux des autres est essentiel pour réussir et améliorer ses relations sociales, conjugales et avec ses enfants.

Plan du site